Flexibilité et modularité, les clés de la salle de classe du futur

En Nouvelle Zélande, La Hingaia Peninsula School propose à ses élèves un environnement très ouvert et modulaire. Des zones dissociées destinées à des activités pédagogiques différentes, autour d’un « agora » central : Un espace (couleur rouge) destinés au « temps » de travail individuels, une salle « orange » pour les travaux en collectifs en demi-groupes, un espace « vert » plutôt dédié à la créativité…
P1040028

 

Un système de cloisons mobiles permet d’ouvrir complètement l’espace et de donner une sensation de volume avec ouvertes de perspectives.

P1040029

 

Le mobilier est flexible et mobile, les chaises sont à roulettes, ce qui permet sans doute de faire varier très vite les conditions de classe et de déplacer les zones d’apprentissage.

Les « poufs » proposent un espace sans doute utile pour créer des temps de discussion plus détendus, où les élèves auront davantage de liberté et facilité pour s’exprimer oralement.

 

 

P1040030

 

L’environnement est sobre mais reste ludique et coloré, également au niveau des sols.

On imagine plutôt ici des élèves, sans chaussures, ce qui rejoint un des mes précédents propos sur ce blog.

 

P1040031

 

P1040032